Passer au contenu

🎁 1 Huile achetée = 3 cadeaux offerts

📦 Livraison offerte dès 45€ d'achat !

    L’essentiel à savoir sur la vente des produits du CBD en France

    légal cbd

    Depuis quelques années, de plus en plus de personnes se sont intéressées au produit issu du chanvre, notamment le CBD. Son utilité devient plus importante, car la communauté scientifique reste désormais unanime concernant les bienfaits sur le bien-être de cette molécule. Étant donné que le nombre de demandes des produits issus du CBD devient de plus en plus élevé, de nombreux professionnels se sont lancés dans la commercialisation de ceux-ci. Que faut-il savoir avant de se lancer dans la vente des produits du CBD en France ? 

    Les règles à respecter pour vendre du CBD en France 

    L’usage et la consommation des produits issus du cannabidiol, notamment le CBD, sont particulièrement légaux. Ceux-ci doivent respecter certaines conditions. Le but principal de la mise en place des règles à respecter dans la commercialisation du CBD en France est d’organiser le marché. De même, cela permet d’empêcher l’utilisation des produits stupéfiants de façon légale. 

    Première règle : le taux de THC

    La teneur en THC reste la première règle à respecter lorsque vous désirez vous lancer dans la vente des produits issus du CBD, notamment l’huile du CBD. En effet, les dispositions de la loi prévoient que chaque produit mis en vente sur le marché ne doit en aucun cas pas contenir du tétrahydrocannabinol (THC), même à des taux minimes. En effet, le tétrahydrocannabinol est considéré comme une molécule qualifiée de stupéfiant. Étant présente dans le cannabis, cette substance provoque des hallucinations ainsi que des changements de comportement et de réflexion. De même, le THC est responsable des effets psychotropes. Tout récemment, la loi française a mis en place de nouvelles dispositions concernant la teneur en THC. Les spécialistes ont tendance à désigner les variétés contenant moins de 0,2% de THC par le chanvre. Par contre, les variétés dont la teneur THC est supérieure à 0,2% sont appelées cannabis. Celles-ci sont considérées comme des stupéfiants. La Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives interdit formellement la commercialisation des produits du CBD contenant du THC.

    Deuxième règle : l’extraction du CBD

    En dehors de la teneur en THC, le cannabidiol CBD doit être extrait d’un type de cannabis spécifique. Il s’agit notamment du cannabis sativa L. Le CBD obtenu en dehors de cette espèce est considéré comme illicite. En effet, la sativa L est bien connue pour les effets thérapeutiques qu’elle offre. De même, le taux de THC présent dans celle-ci est inférieur ou égal à 0,2%. De même, la teneur peut diminuer considérablement pendant la démarche d’extraction du CBD. C’est l’une des raisons pour lesquelles le cannabis Sativa L fut longtemps considéré comme la seule variété pouvant être cultivée et commercialisé dans les régions françaises. L’usage et la vente des produits de CD dérivés d’une plante autre que celle du cannabis sativa L sont strictement illicites. 

    Troisième règle : interdiction d’extraire du CBD des fleurs et feuilles du chanvre

    Bien que la législation française n’ait pas été assez claire sur ce sujet, il est tout de même déconseillé d’extraire du cannabidiol des feuilles et fleurs du chanvre. Il faut donc en déduire que les huiles de CBD et autres produits légalisés sur le marché ont été extraites à partir de la graine et de la racine du chanvre. En effet, vous devez savoir que le 0,2% de THC présent dans le cannabis sativa L se localise précisément dans les feuilles et fleurs. Il faut donc en déduire que cette interdiction a été mise en place pour éviter la consommation des stupéfiants responsables des effets psychotropes. 

    Par ailleurs, les vendeurs des produits issus du CBD n’ont pas le droit de promouvoir les effets thérapeutiques du cannabidiol. Cette règle a été mise en place pour dissuader les personnes de consommer du cannabis. Il s’agit notamment d’une plante qui a des effets nocifs sur l’organisme humain, notamment au niveau du mental et du psychisme. 

    Si vous voulez devenir un vendeur agréé avec de bonnes réputations, alors l’idéal serait de respecter à la lettre les règles préalablement établies. 

    Comment vendre du CBD dans les régions françaises ?

    La démarche à effectuer pour mettre en place un magasin de vente de produits de CBD est assez simple. Cela ne nécessite pas d’effectuer une procédure lourde ou des mesures spéciales. Aujourd’hui, les produits issus du CBD sont vendus dans 3 types de boutiques à savoir : 

    • Les boutiques spécialisées dans la vente des matériels et/ou pour cigarette électronique. Il ne faut pas négliger également les bureaux de tabac ; 
    • Les boutiques spécialisées dans la vente exclusive des produits du CBD ; 
    • Les magasins bio et les herboristeries. 

    Pour ne pas se confronter à des problèmes avec la justice, veillez à ce que chaque produit à mettre en vente respecte parfaitement les exigences de l’État français. Cela concerne surtout la présence du THC et son taux légal. Pour mieux orienter les potentiels clients qui viendront demander des conseils, l’idéal serait de suivre une ou plusieurs formations spécialisées dans le cannabidiol. De cette manière vous aurez toutes les informations nécessaires vous permettant de convaincre la clientèle de votre professionnalisme dans le secteur. Toutefois, ne mettez pas en avant les effets thérapeutiques du CBD. Faites attention, cela est interdit par la loi. De même, les formations suivies dans le domaine du CBD vous permettront de choisir les meilleurs produits pour votre commerce. Il s’agit d’une bonne pratique pour améliorer votre notoriété et élaborer une stratégie de vente plus efficace. 

    À qui pouvez-vous vendre les produits du CBD ?

    Comme évoqué précédemment, pour être un expert du secteur du cannabidiol, il est important de suivre des formations spécialisées à cet effet. De cette manière, vous serez en mesure de bien informer vos clients sur tous les effets du CBD. Cela concerne notamment le dosage et le mode d’utilisation des produits à vendre. Tout récemment, des études ont montré que le cannabidiol peut avoir des effets négatifs sur certaines personnes souffrant des maladies chroniques. Pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, les propriétés thérapeutiques contenues dans l’huile de CBD facilitent la diminution de la neuro-inflammation sous-jacente. De même, elles permettent de soulager les effets secondaires et participent à l’amélioration de la production de dopamine (il s’agit de l’hormone de bonheur et du bien-être). 

    Les produits issus du cannabidiol ne doivent pas être vendus aux femmes enceintes et allaitantes. En tant que vendeur, vous devez bien vous renseigner sur l'état physiologique du consommateur. De cette manière, vous aurez une idée précise sur les conseils à fournir à votre acheteur afin d’éviter les complications dans le futur. 

    Par ailleurs, sachez que pour vendre des produits issus du CBD en France, certaines règles doivent être respectées à la lettre. L’une d’entre elles est de s’informer sur le cannabidiol. De cette manière vous saurez distinguer un produit légal d’illégal. De même, les informations recueillies sur cette molécule vous permettront de mieux orienter votre clientèle vers une consommation plus saine.

    Bienfaits du CBD

    Le cannabidiol CBD est considéré comme une drogue douce et très efficace pour permettre à n’importe quelle personne d’avoir un bon équilibre mental, émotionnel et physique. Cette molécule est utilisée dans le but de soulager le stress et l’anxiété, car elle réforme plusieurs propriétés thérapeutiques relaxantes. De même, le CBD offre une sensation d’apaisement très agréable. Il est également très efficace pour soulager les troubles du sommeil. Par la même occasion, les principes actifs comme les flavonoïdes et terpènes peuvent agir sur l’humeur et la sociabilité tout en offrant au consommateur une sensation de légèreté et de décontraction absolue. Pour finir, sachez que le CBD peut également intervenir positivement sur le corps pour apaiser et lutter contre les douleurs chroniques. Il s’agit là d’une alternative parfaite aux traitements médicamenteux qui ont généralement des effets secondaires sur l’organisme. Dépourvu du THC, le cannabidiol ne provoque aucun effet psychotrope. Il faut donc en déduire que cette molécule ne vous fera pas planer, contrairement aux autres stupéfiants.